Le Stress ?

C'est quoi exactement ?

Qu'est-ce-que le stress ?

Le stress est une formidable réaction d'adaptation de notre organisme : il permet d'aller de l'avant, il est porteur d'énergie et il est indispensable à la vie !

 

Surprenant non ?!

Il peut malheureusement devenir négatif dans certains cas, s'il devient source de mal être : envahissant, toxique, il nous freine dans notre vie quotidienne. Il nous maintien dans la peur, nous empêche d'agir, nous tétanise même jusqu'à altérer notre discernement.

Nous n'avons alors plus de recul et notre jugement s'en trouve faussé. Incapable de nous soustraire à l'agent stressant.

Le stress comporte 3 phases

1 - La Phase d'alarme :

Afin de faire face à un évènement stressant ponctuel, notre organisme s'adapte, soit nous luttons, soit nous fuyons. Notre survie est en jeu, le stress monte d'un coup et redescend dès lors que le danger s'est éloigné.

2 - La Phase de Résistance :

Le stress perdure, notre organisme va se donner les moyens de se défendre. Il combat.

3 - La Phase d’Épuisement :

A force de résister, notre organisme va peu à peu épuiser ses capacités de défense. Devant un stress incessant, il ne peut plus faire face. Tout s'effondre.

Les 2 systèmes de gestion de notre organisme devant un stress

1 - Le Système Nerveux

 

C'est notre système nerveux orthosympathique et notre système nerveux parasympathique qui vont s'enclencher lors d'un stress ponctuel.

Notre esprit comprend qu'il y a un danger, envoi l'information à notre cerveau qui va aller commander nos organes par l'intermédiaire du système nerveux orthosympathique et de son neurotransmetteur la Noradrénaline* :

Notre rythme cardiaque s'accélère, notre respiration s'intensifie afin d'amener plus d'oxygène dans le sang, tous nos sens sont en éveil, nos pupilles se dilatent, nos vaisseaux sanguins subissent une vasoconstriction, la tension monte, notre système digestif, lui, se met au repos car ce n'est pas la priorité à ce moment là, notre bouche s'assèche et enfin le sang va aller irriguer nos muscles en priorité au cas où... il faudrait fuir ou se battre.

Ouf ! Le danger est passé....

A présent, c'est le temps du repos et de la récupération. Notre système nerveux parasympathique, sous l'action du neurotransmetteur l’acétylcholine, se remet au contrôle de manière autonome.

Le rythme cardiaque revient à la normale, les vaisseaux sanguins se dilatent et la tension redescend. Notre respiration se calme. Nos pupilles se rétrécissent. Le calme revient dans le corps. Après un stress, il se peut que nous ayons un petit creux car nous avons dépensé beaucoup d’énergie. Notre système digestif est à nouveau prêt à fonctionner.

Mais il arrive que le stress perdure, perdure... perdure...

2 - Alors un 2ème Système s'enclenche : Le Système Hormonal

Il est enclenché en phase de résistance et fait intervenir une hormone, le cortisol (ACTH) sécrétée dans le sang par les glandes surrénales sous l'effet de la CRF, une autre hormone produite par l’hypothalamus...

Le cortisol va nous permettre d'être endurant plus longtemps face au stress car il va donner beaucoup d'énergie à nos cellules (grâce à une enzyme la Tyrosine Amino Transférase TAT) et consommer beaucoup de glucose, mais cette stimulation accrue va dévier la disponibilité de la L-Tyrosine nécessaire à notre cerveau notamment dans la production de la dopamine, cette hormone qui nous met en action, c'est notre "starter" le matin lorsque nous nous levons.

C'est en phase d'épuisement que les effets négatifs vont se faire sentir :

- effets neurotoxiques ,dépression, burn-out, insomnies, fatigue extrême, baisse de libido,

- déficience du système immunitaire,

- effets sur l'insulinorésistance, diabète,

- vieillissement cutané précoce, tâches brunes...

- carences en minéraux et vitamines (stress oxydatif responsables de maladies dégénératives)

- pathologies du système ostéo-articulaire : arthrite, ostéoporose, douleurs musculaires

- le système digestif peut être touché : gastrites, constipation chronique...

Alors que faire ?

Déterminer la cause du stress : ambiances toxiques familiales ou professionnelles, chocs émotionnels, manque de sommeil, de repos...

Prendre du temps pour soi : entre la famille et le travail et toutes vos préoccupations quotidiennes, vous ne prenez plus de temps pour vous occuper de vous. Balades en forêt pour vous ressourcer et capter l'énergie de la nature, profitez de moments entre amis ou en famille, pratiquez la cohérence cardiaque (fait chuter le taux de cortisol dans le sang) à raison de 3 X 5 mns par jour, faites du sport ou des activités de détente comme la sophrologie, la méditation, le yoga, le Pilate, le Qi Gong...).

Réunifiez l'esprit et le corps !

Exprimez vos préoccupations et gérez vos émotions...

La naturopathie détient dans sa boîte à outils les bonnes techniques pour vous aider de manière douce et naturelle. N'hésitez pas à demander conseil...

* La noradrénaline et l'adrénaline sont synthétisées à partir de la tyrosine (hormone thyroïdienne). C'est l'acétylcholine qui libère la noradrénaline et l'adrénaline.